Sagesses

La pensée du jour (méditez aussi la prière du jour):

lundi, 2 janvier 2017

Ce n’est pas l’homosexualité qui est un désordre mais la sexualité en général !

Les homosexuels ne sont ni des mauvaises personnes ni des malades. Un des plus grands crimes de l’Eglise est d’avoir encouragé les familles à faire beaucoup d’enfants, or l’enseignement principal de l’Eglise en cette matière devrait être la chasteté. Il ne faut pas encourager les relations sexuelles, or pour avoir des enfants il faut des relations sexuelles, seul l’Eglise semble ne pas comprendre cela. La sexualité n’est pas une zone de non-droit, même dans la sexualité il y a des limites à ne pas franchir. Beaucoup n’ont pas encore compris ça. Parfois il vaut mieux s’abstenir avant de comettre l’irréparable. La chasteté est une richesse qui élève l’esprit, le viol avilit l’auteur a tout jamais.

dimanche, 25 décembre 2016

Dieu peut tout faire sauf une: remonter le temps en arrière !

Ce qui est fait est fait, voilà une des raisons pourquoi Jésus insiste tellement sur le pardon. D’un autre côté nos actes ne sont pas gratuits et nous devons tenir à l’oeil notre comportement car il ne sera pas oublié.

vendredi, 23 décembre 2016

La bêtise est punie plus sévèrement que la méchanceté et la naïveté est punie plus sévèrement que la bêtise !

Un comportement mauvais peut parfois causer moins de dégâts qu’un comportement bête ou naïf, tout dépend de la situation et des caractères en cause. En tout cas la bêtise et la naïveté sont souvent des signes de faiblesse et la méchanceté un signe de puissance. La vie punit la faiblesse mais pas la puissance.

vendredi, 16 décembre 2016

L’homme n’est pas fait pour être heureux !

Un jour qu’on l’est on a beaucoup trop à perdre et souvent le bonheur rend insouciant. Et quoi de pire que la peur de perdre le bonheur ? Cette peur peut amener à tuer ou à se suicider. Si vous êtes heureux pensez à ceux qui sont malheureux, si vous êtes malheureux pensez à ceux qui souffrent encore plus que vous ! Il y a toujours pire.

mardi, 15 septembre 2015

L’homme et la femme ne sont pas faits pour vivre ensemble mais ce qui rend intéressant le défi est justement d’essayer !

Etre en couple et avoir des enfants peut vous rendre plus équilibré mais une chose est claire: on peut tout à fait vivre heureux et mourir heureux tout en étant célibataire ou en couple sans enfants. Il est important de nouer des contacts et d’avoir une vie remplie.

dimanche, 15 mars 2015

Oui à la religion comme source d’inspiration mais non à la religion comme idéologie !

La politique et la religion sont deux choses séparées, la religion ne peut pas se substituer au pouvoir mais peut le conseiller, guider et inspirer ! Etre laïc ne veut pas dire être a- ou immoral ! Laïcité et moralité vont de pair ! Celui qui croit en Dieu n’est pas obligé d’avoir une religion, les religions sont un produit des hommes, la foi et la moralité sont des produits de Dieu et mènent à Lui si pratiquées et comprises dans le bon sens ! Utiliser la religion comme une source de pouvoir ne peut que mener vers la perte et la désolation, ayez toujours à l’œil la guerre civile en Algérie. Au bout du fanatisme religieux il y a la mort, au but du discernement en matière religieuse il y a le salut !

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Lettre(s) à Georges

3.05. Tu comprendras que cette lettre n’est pas complète et que je dois t’écrire encore. Je t’ai toujours admiré et tu le sais, tu as créé finalement une famille et je suis content pour toi. La vie de famille n’est pas facile, tu as lu ma lettre: Lettre à Jean-Marie, mon ami célibataire ? Regarde un peu à travers ce site, il y a beaucoup d’articles sur la famille. Bien-sûr que je ne regrette pas de m’être marié et d’avoir eu des enfants mais maintenant je sais que la vie de famille n’est pas tout et qu’il faut beaucoup plus pour être heureux. Quand on est célibataire on envie ceux qui ont une famille mais moi je leur dit qu’ils ne savent pas la chance qu’ils ont. On peut bien-sûr être célibataire et avoir une vie remplie, il faut juste savoir combattre la solitude. Il y en a qui ont compris ça. Moi je n’ai pas réussi à combattre la solitude les dernières années de mon célibat et je me suis mis à chercher mais finalement j’ai trouvé ma femme sans vraiment la chercher, ça s’est fait de manière presque naturelle. Par contre avoir des enfants n’a pas été si facile, nous avons dû attendre 3 ans avant la naissance de notre premier. Je t’avoue que si je devrais recommencer je ferais soit 0 soit 4 enfants au minimum. Si on a 4 enfants on se pose beaucoup moins de questions (pourvu que les 4 enfants soit nés à intervalles raisonnables) et on apprend à ne pas se faire trop de soucis.

J’ai appris à mes dépens que quand on a une famille et qu’on considère les liens du mariage sacrés on aura beaucoup d’épreuves car justement la famille est l’avenir du monde et il y a des forces maléfiques qui veulent détruire la famille, à commencer par la politique et les pouvoirs économiques. Pour moi et ma femme le mariage n’est pas du simple folklore mais une obligation envers Dieu. Une obligation de rester ensemble tout d’abord ! C’est aussi une obligation envers la société. Une famille est comme un échafaudage sur lequel repose toute la société. Regarde un peu le monde: le mariage existe dans toutes les sociétés, c’est quelque chose de naturel à l’homme comme boire et manger, ce n’est pas une simple tradition. La famille commence quand on a un/des enfant(s), avant c’est plutôt une communauté de vie. Quand je dis famille ici je pense surtout au mariage mais pas nécessairement à la famille élargie telle que oncles ou cousins. Je sais que vivre ensemble n’est pas facile, pour moi l’homme et la femme ne sont pas faits pour vivre ensemble, ils sont trop différents mais le défi est justement d’essayer ! Et c’est un défi de tous les jours. Et même si on est heureux en mariage cela ne veut pas dire qu’on est heureux dans la vie ou qu’on vous laisse tranquille. Notre gouvernement a donné la preuve de comment il méprise la famille en nommant une personne à un poste important justement parce qu’elle n’a pas de famille. La famille n’est plus considéré comme un idéal à atteindre ou comme un contrepoids. On considère que la famille vous prend votre liberté. La famille provoque aussi du racisme parce que certains ne veulent pas voir des étrangers vivre en famille. Un étranger avec une famille est perçu comme une menace, au meilleurs des cas comme rétrograde. Voilà pourquoi pour les réfugiés il peut être difficile de faire venir leurs familles dans leur pays d’accueil. Ma famille et moi avons tellement été attaqués que maintenant je n’ai presque plus rien à perdre et je sens que je peux quand même commencer une nouvelle vie. Et la famille n’est pas un frein mais plutôt un accélérateur, c’est pour ça que je sais que je vais réussir.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Vater und Familie

Die Familie (also Kind(er) mit ein/zwei Elternteil(e)) ist die Zukunft unserer Gesellschaft. Aber Familie heißt Verantwortung und für diese Verantwortung braucht man Zeit und Flexibilität und hier spielt die Wirtschaft und Politik nicht mehr mit. Es ist zuviel kompliziert und man bevorzugt den einfachsten Weg. Man will dass der Mensch für die Arbeit da ist und dass der Mensch nur für sich selbst lebt. Es gibt einen Krieg gegen die Familie, einen Krieg der nicht zu gewinnen ist. Die Familie muss das überlegene Modell (ohne aber dass sich Singles und Paare ohne Kinder diskriminiert fühlen) bleiben und mehr denn je muss seine Stabilität und seine Integrität beschützt werden.

“Vater – der auch ein bißchen unsere Mutter ist – unser im Himmel…” so formulierte es einmal Papst Johannes Paul II. Der Vater muß immer öfter auch einmal die Rolle der Mutter übernehmen da diese nicht mehr die Zeit hat wie früher einmal. Der Stellenwert der Familie ist gesunken. Familie ist heute Synonym für Stress und hohen Zeitaufwand. Es ist mehr denn Stress: man meint die Familie würde einem die Freiheit rauben. Für die Politik, vor allem die liberalen und linken Parteien, soll der Mensch sich vor allem amüsieren und viel arbeiten und sich nicht mit so einen Blödsinn wie einer Familie abgeben. Damit die Gesellschaft aber trotzdem überstehen kann soll Kinder kriegen durch Immigration ersetzt werden. Was für eine Schande ! Auch wenn folgender Artikel religiös angehaucht ist, gibt er viele gute Ansätze. Ich muß hier aber hinzufügen daß ich prinzipiell nicht gegen Abtreibung oder gleichgeschlechtigen Ehen bin. Es wird immer wieder Frauen geben die ein bestimmtes, zu geborenes, Kind nicht, für welchen Grund auch immer, wollen. Wenn es keine Abtreibung gibt, gibt es das Risiko daß diese Frau dann auf gefährlichere Methoden zugreift um dieses, zu geborenes, Kind loszuwerden. Es ist schade aber leider gab es dieses Risiko noch immer und wird es immer solange geben wie es keine gute Aufklärung gibt – und das ist nicht für heute und morgen. Solche Frauen sollten sich ernsthaft überlegen dieses, zu geborenes, Kind zur Adoption freizugeben. Es gibt soviele verzweilte Familien die unbedingt ein Kind wollen und keines haben können und es ist schade andere Kinder einfach “wegzuwerfen”. Und für die Leute die meinen eine Familie wie Kind(er) mit zwei Müttern oder Vätern wäre nicht “normal” habe ich folgende Frage: Gibt es denn viele “normale” Familien? Ein Beispiel: wie würden Sie eine Familie bezeichnen wo es ein Altersunterschied von 30 oder mehr Jahren zwischen den Partnern gibt?

Auf dieser Seite sind normalerweise keine religiös angehauchte Artikel aber dieser hier war interessant. Das Thema ist überwichtig.

Marianne Grundberger (copyright by Friedenszeichen e.V. Redaktion ‘leben’)

Das Vater-Sein

Leider übersieht man in unserer heutigen Gesellschaft, trotz Umweltschutz und wachsender Erkenntnis über die Natur und ihre sensiblen inneren Zusammenhänge, sehr oft, dass auch das menschliche Leben, die Familie und die Ehe einen besonderen Schutz braucht, dass der Mensch im Mutterschoß bereits Mensch ist und seine Würde es verbietet, ihn zu zerstören und somit seinem Lebensplan ein Einde zu setzen.

Man versteht auch nicht mehr, wie wichtig die gegenseitige Liebe von Vater und Mutter zum Kind aber auch zueinander für ein glückliches Aufwachsen des Kindes ist. Daß diese Liebe nicht auf wechselnden Gefühlen, sondern auf einer opferbereiten Entscheidung zur Liebe, zur Familie besteht, die oft erkämpft und errungen werden muß. Man versteht nicht, wie bereits vor der Geburt die wichtigen inneren Bindungen zwischen Mutter und Kind entstehen, welche auch möglichst in den ersten Jahren des frühen kindlichen Alters nicht durchbrochen werden sollten. Viel wird über diese Themen in den Medien und in der Politik diskutiert und man nimmt sich die Freiheit, alles verändern zu können, auch innerste Bedeutungen und Zusammenhänge zu zerreissen, ohne zu ahnen, was dies bedeutet.

Ein Brief aus Fatima

Carlo Caffarra, der spätere Erzbischof von Bologna und Kardinal, wurde 1980 von Papst Johannes Paul II. ernannt zum Leiter des Päpstlichen Instituts “Johannes Paul II. für Studien über Ehe und Familie” an der Päpstlichen Lateranuniversität und blieb dessen erster Präsident bis 1995.

Im Jahr 2008 besuchte Kardinal Caffarra das Grab von Pater Pio und sagte in einem Interview bei Pater Pio TV, einem Radio und Fernsehsender der dortigen Kapuzinerprovinz, etwas ganz erstaunliches:

“Am Beginn dieser Arbeit, die mir von Johannes Paul II. anvertraut wurde, schrieb ich an Schwester Lucia von Fatima. Das Schreiben ging über den Bischof, da es direkt nicht möglich war. Unerklärlicherweise, da ich keine Antwort erwartete, sondern sie um ihr Gebet für das Projekt ersucht hatte, erhielt ich nur wengie Tage später einen langen, handgeschriebenen Brief von ihr, der heute im Archiv des Instituts aufbewahrt wird, Darin schrieb Sr. Lucia: Der Endkampf zwischen dem Herrn und dem Reich Satans wird über die Familie und die Ehe stattfinden. Haben Sie keine Angst, fügte sie hinzu, denn jeder, der für die Heiligkeit der Ehe und der Familie wirkt, wird immer und auf jede nur erdenkliche Weise bekämpft und angefeindet werden, weil das der entscheidende Punkt ist. Sie schloß mit dem Hinweis, dass die Gottesmutter dem Satan bereits den Kopf zertreten hat. Auch im Gespräch mit Johannes Paul II. konnte man wahrnehmen, dass er darin den neuralgischen Punkt sah, weil es sich um die tragende Säule der Schöpfung handelt, die Wahrheit über die Beziehung zwischen Mann und Frau und zwischen den Generationen. Wenn man Hand an dieser tragenden Säule legt, stürzt das ganze Gebäude ein.

Genau das erleben wir jetzt, denn wir befinden uns genau an diesem Punkt und wissen es. Es bewegt mich innerlich sehr, wenn ich in den Biographien über Pater Pio lese, welche Aufmerksamkeit dieser Mann für die Heiligkeit der Ehe hatte, für die Heiligkeit der Eheleute, und das mehr als einmal auch mit der richtigen Strenge.” (Kardinal Caffarra).

Die Suche nach der Wahrheit

Die Schutzzelle der Familie, welche Gott selbst  einrichtete, soll aufgebrochen und verändert werden und in Unkenntnis werden für Generationen Wunden geschlagen. Persönliches Scheitern und Fehlverhalten kann in die Verzweiflung aber auch in die Umkehr führen. Davon spricht das Gleichnis vom verlorenen Sohn, der sich verirrt und verwahrlost und voller Ratlosigkeit ist, der ausgeplündert und ausgehungert die Erinnerung an das Haus des Vaters in sich selbst wieder findet und den langen Weg zurück in das Haus des Vaters auf sich nimmt.

Der Mensch sucht nach der Wahrheit. In den Sakramenten der Kirche und durch das Evangelium wird er mit dem Haus des Vaters vertraut und in die gottgegebene und gottgewollte Ordnung zurück geführt, um ganz zurückzukehren zu dem, was eigentlich ganz tief in seinem inneren Leben bereits als Sehnsucht angelegt ist.

Gott der Vater hat etwas von seinem Glanz in jeden menschlichen Vater gelegt und die Kinder, die mit einem guten liebenden Vater aufwachsen, haben in ihm eine besondere Gnade.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Foi en Dieu

La foi en Dieu et le contact avec sa famille peuvent amener vers plus de bonheur ou d’équilibre mental, c’est sûr. En ce qui concerne la famille, il faut constater qu’avec la mobilité professionnelle croissante de plus en plus de gens sont éloignées de leurs famille. En ce qui concerne la foi en Dieu, je pense que la foi toute seule n’est pas suffisante, il faut une certaine pratique religieuse mais beaucoup ne sont pas constants et se laissent vite décourager. La plupart croient mais ne pratiquent pas vraiment une religion. Dois-je rappeler que même Hitler et Staline croyaient en (un) Dieu ? Le pape François a raison quand il dit que parfois il préfère un athée à un croyant hypocrite. Je rappelle encore une fois les piliers de la vie de catholique où il faut dire que bon nombre se retrouvent aussi dans d’autres religions. Ne vous attendez pas à recevoir une récompense si vous pratiquez davantage votre religion. Etre simplement croyant, assister (en dormant) deux fois par an à la messe et réciter quelques prières n’est pas suffisant pour croire qu’on est une personne bien ou pieuse. Même les personnes pieuses peuvent souffrir (et parfois même plus que les autres) mais la personne pieuse est constante et pratique par soumission, amour, devoir. Je n’ai malheureusement pas de remèdes pour ceux qui doutent, qui se posent beaucoup de questions ou ne croient pas en Dieu car mon problème est cette boucle: il faut un minium d’équilibre pour pratiquer convenablement une foi mais il faut une foi si on ne trouve pas d’équilibre. Ce n’était pas Jacques Attali qui disait que la contradiction est la clé vers la vérité…?

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Renato

Renato est pêcheur au danube et à l’occasion restaurateur aussi. Le danube est le deuxième plus long fleuve d’Europe après la volga. Il vit à Belgrade où il y a plusieurs ponts qui surplombent le danube. Le pont Pancevo est le plus vieux. Beaucoup de gens ont essayé de se jeter de ce pont haut de plus de 20 mètres. Pas tous réussissent et ceux qui ne meurent pas tout de suite essayent de nager et de crier car l’instinct de survie est trop fort. Alors intervient Renato. Quand il en a l’occasion il saute sur son bateau et va les repêcher. La plupart se jettent le jour car il veulent être vus. S’ils choisissent ce pont c’est parce que ce n’est pas un moyen sûr à 100% comme le pont Brankov où il y a des quais en béton en bas. Jusqu’à présent il en a sauvé ainsi 29. Personne d’entre eux, à une exception près, n’a réessayé après. Il y en a qui ont donné de leurs nouvelles comme cette jeune femme qui a repris goût à la vie et est devenue mère après avoir été sauvée par Renato. Voilà une belle histoire car elle prouve qu’il y a une vie après la mort et qu’après avoir “raté” leur suicide la plupart ne récidivent pas. Car la vie est beaucoup plus grande que tous les problèmes qu’on peut avoir. Beaucoup plus grande. Pensez à Renato la prochaine fois que vous pensez mettre fin à vos jours. Il n’y a rien d’aussi grave qui pourrait justifier la mort. Sincèrement j’espère vous raconter encore plus d’histoires comme celle de Renato, gardez cet article toujours à l’oeuil (voir sous Schio.eu -> équilibre) surtout si vous êtes une personne sensible.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Bonheur

Le bonheur est un état durable de plénitude, de satisfaction ou de sérénité, état agréable et équilibré de l’esprit et du corps, d’où la souffrance, le stress, l’inquiétude et le trouble sont absents. Le bonheur n’est pas seulement un état passager de plaisir, de joie, il représente un état d’équilibre qui dure dans le temps. (wikipedia)

Ce que n’est pas le bonheur: vivre dans la médiocrité, la nonchalance ou aux dépens des autres. Le bonheur c’est quand on est heureux au travail, a une vie sentimentale épanouie, a un hobby intéressant où on peut rencontrer du monde, a une certaine spiritualité qui donne un sens à la vie. Et bonheur rime avec équilibre mental. D’une manière un peu plus primaire chacun de nous a ses besoins fondamentaux qu’il désire satisfaire:

  • besoin de contacts humains, d’affection
  • besoin d’être compris, d’une certaine autonomie dans sa vie
  • besoin d’ordre dans sa vie, de règles de conduite
  • besoin d’une identité, d’un espace personnel pour ses actes et pensées
  • besoin de satisfaire ses envies, de ce qu’il désire ou a besoin
  • besoin de reconnaissance, d’un rôle dans la société

beaucoup de conflits ou de frustrations naissent du fait qu’un de ces besoins n’a pas été satisfait. Les causes se trouvent souvent dans l’enfance. Un traumatisme vécu dans la tranche d’âge 0-7 ans peut avoir des répercussions sur le restant de la vie (voir aussi mon article quel est le plus grand crime?). Il y a aussi l’éducation donnée aux enfants, l’exemple des parents. Il convient parfois de chercher de ce côté-là pour trouver des réponses.

Etre en bonne santé peut aussi aider à être heureux mais soyons francs combien de gens sont vraiment heureux ? Combien sont frustrés au travail ? Combien ne sont pas heureux dans leur vie de famille ? Combien souffrent de solitude ? Combien ont des problèmes de santé récurrents ? Et si vous vivez une situation difficile: vous êtes dans un pays en guerre, vous avez perdu votre travail, vous venez de divorcer, vous avez été cambriolé, vous êtes en prison, un membre de votre famille est décédé ou a eu un accident, vous avez été opéré, vous avez des problèmes d’argent…Finalement la question qui se pose est: mais qui est heureux ? Tout ce que la plupart de nous veulent est tout simplement le bonheur mais avoir un objectif devant les yeux, être occupé à faire quelque chose ne donnent pas déjà un sens à la vie ? Est-ce que cela n’est-il pas plus important que le bonheur ?

Le but de mon blog est celui que si vous ne trouvez pas le bonheur essayez au moins de trouver un minimum de sens dans votre vie et un maximum d’équilibre. Ce blog s’adresse surtout aux perdants, aux gens malheureux. Il cherche un moyen pour les réconforter et leur prouver qu’ils ne sont pas seuls. Ce n’est pas une honte de porter sa croix ! Ceux qui se moquent de ceux qui portent leur croix auront tôt ou tard leur compte, il faut savoir que c’est un des pires crimes que de se moquer de celui qui souffre. Il y a des gens malchanceux sur cette terre et d’autres qui ont beaucoup trop de chance, chance imméritée, et qui font du mal aux autres. C’est la vie, ou c’est plutôt le monde. Si vous avez été la victime d’injustices de la part de certains pourquoi ne pas leur montrer que vous êtes quand même content ? On peut feindre le bonheur, ne pas montrer qu’on est triste ou abattu. C’est un de mes trucs face à des gens qui n’ont pas mérité leur chance et qui font du mal aux autres. C’est aussi une forme de vengeance de leur montrer qu’on est quand même heureux. Et même dans certaines situations difficiles, où c’est la faute de personne, il fait bon de sourrire ou ne pas montrer sa tristesse.

Ce qui freine le bonheur est la quête d’avoir toujours plus ou la jalousie envers d’autres. Est heureux dans la vie celui qui ne se plaint pas. Finalement le but final de la vie n’est peut-être pas d’être heureux. La vie comporte la souffrance et la mort fait partie de la vie. Peut-être que notre vie ne nous appartient pas et que nous avons une mission à remplir sur terre. Il incombe à chacun de nous de trouver cette mission et voilà ce qui fait la vie digne d’être vécue.

En fin de compte la vie n’est qu’une loterie et faite d’épreuves permanentes. Et chaque épreuve peut apporter quelque chose, peut aider à être plus heureux plus tard, donner de l’expérience pour éviter d’autres bêtises plus tard. Le bonheur va en grandissant au fil des épreuves. On a tous nos croix à porter. Etre heureux oui mais aussi: trouver son équilibre et trouver son chemin. Si on est religieux l’objectif ultime est de se retrouver au paradis une fois son chemin terminé et pour cela il faut tout un travail de préparation. La fin de quelque chose est toujours le début de quelque chose d’autre.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Guerre mondiale

Le pape François parla d’une troisième guerre mondiale qui est une guerre contre le terrorisme. Mais il y a bien une troisième guerre mondiale qui a commencé vers le début des années ‘1990: une guerre contre la personne. Il s’agit d’une guerre contre l’individu, contre vous et moi. Une guerre qui a commencé aux Etats-Unis bien-sûr. Il s’agit d’une guerre entre idées: idées libérales contre idées plutôt conservatrices, idées chrétiennes contre idées musulmanes, etc. Il s’agit d’une guerre morale: que vaut encore la morale, la religion ? Il faut combien de lois pour régir le quotidien des hommes ? Il s’agit d’une guerre du travail: heures supplémentaires non payées, harcèlement moral et sexuel sur les lieux de travail, structures hiérarchiques obsolètes, politique de l’information injuste, etc. Guerre dans les familles: les taux de divorce sont très élevés, les enfants commandent les parents, les personnes âgées sont parquées dans des maisons de retraite où elles sont “oubliées”. C’est donc une guerre de tous les jours: une guerre sur le travail, une guerre dans la famille, une guerre contre le citoyen en général. En Amérique il ne se passe plus un jour où il n’y a pas une personne qui disjoncte et se met à tirer sur tout ce qui bouge. En Europe des jeunes désorientés, souvent issus de l’immigration, commettent des attentats. (voir aussi mes articles: sur les auteurs des derniers attentats et pourquoi il y a tellement de gens qui disjonctent). Les taux de suicide sont très élevés dans les pays industrialisés. L’ascenseur social est en panne. La montée devient de plus en plus difficile, par contre la descente peut se faire en vitesse-éclair. A cela il faut ajouter un nomadisme comme on l’a jamais connu dans toute l’histoire de l’humanité: il y a des flux migratoires, pas seulement du sud vers le nord mais dans tout les sens: nord vers sud, sud vers nord, est vers ouest, campagne vers ville, etc. Beaucoup de personnes souffrent de solitude parce qu’elles sont loin de leurs familles et les cercles d’amis ne suffisent pas pour combler le vide. Les maladies psychiques comme les dépressions ou les burn-out prennent l’ampleur d’une épidémie, ce sont des maladies causées par le système ou par cette guerre. Parmi les victimes il y a aussi des victimes du terrorisme parce que le terrorisme est aussi un produit de cette troisième guerre mondiale. Je parle bien-sûr de ce terrorisme que l’on rencontre chez nous: des jeunes issus des banlieues qui tournent mal et sombrent dans la violence. Des jeunes qui ont perdu la guerre, comme toutes ces personnes suicidées, ces personnes seules, ces personnes malades ou invalides, ces personnes qui se retrouvent dans la rue. La question qui se pose est si cette guerre ne va pas déraper un jour et finir en apocalypse. Le pire est que cette guerre ne cause pas trop de morts mais à force de combattre on en arrive à la question si la mort, enfin, n’est pas une sorte de libération. Car la vie de tous les jours est devenue une guerre permanente et beaucoup n’ont plus la force de combattre. D’autres refusent tout simplement de se battre et vivent au dépens des autres car voilà l’autre problème de cette guerre: les méchants ne sont pas toujours ceux qui vous combattent et rouler l’autre est devenu un sport.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Messe

Eröffnung

Alle stehen und machen das Kreuzzeichen, während der Priester spricht:
P: Im Namen des Vaters und des Sohnes und des Heiligen Geistes.
A: Amen. Daraufhin begrüßt der Priester die Gemeinde z. B. mit den Worten:
P: Der Herr sei mit euch.
A: Und mit deinem Geiste.
Dann kann der Priester einige einführende Worte in die Messfeier sprechen (z. B. über die Schriftlesungen, den Tagesheiligen oder ein sonstiges Thema).

Schuldbekenntnis

P: Einleitende Worte zur Schuldbekenntnis:
A: Ich bekenne Gott, dem Allmächtigen, und allen Brüdern und Schwestern, dass ich Gutes unterlassen und Böses getan habe – ich habe gesündigt in Gedanken, Worten und Werken (alle schlagen an die Brust) durch meine Schuld, durch meine Schuld, durch meine große Schuld. Darum bitte ich die selige Jungfrau Maria, alle Engel und Heiligen und euch, Brüder und Schwestern, für mich zu beten bei Gott, unserem Herrn.
P: Der allmächtige Gott erbarme sich unser. Er lasse uns die Sünden nach und führe uns zum ewigen Leben.
A: Amen. oder
P: Erbarme dich, Herr, unser Gott, erbarme dich.

P/A: Kyrie eleison.
P/A: Christe eleison.
P/A: Kyrie eleison.
oder
P/A: Herr, erbarme dich (unser).
P/A: Christus, erbarme dich (unser).
P/A: Herr, erbarme dich (unser).

Gloria

Ehre sei Gott in der Höhe und Friede auf Erden den Menschen seiner Gnade. Wir loben dich, wir preisen dich, wir beten dich an, wir rühmen dich und danken dir, denn groß ist deine Herrlichkeit: Herr und Gott, König des Himmels, Gott und Vater, Herrscher über das All, Herr, eingeborener Sohn, Jesus Christus. Herr und Gott, Lamm Gottes, Sohn des Vaters, du nimmst hinweg die Sünde der Welt: erbarme dich unser; du nimmst hinweg die Sünde der Welt: nimm an unser Gebet; du sitzest zur Rechten des Vaters: erbarme dich unser. Denn du allein bist der Heilige, du allein der Herr, du allein der Höchste: Jesus Christus, mit dem Heiligen Geist, zur Ehre Gottes des Vaters. Amen.

P: Lasset uns beten.
Der Priester spricht das Tagesgebet.
A: Amen.

Der Lektor trägt die erste Lesung aus dem Alten Testament vor. Danach spricht er:
L: Wort des lebendigen Gottes.
A: Dank sei Gott.
Der Kantor trägt einen Antwortpsalm vor, bei dem die Gemeinde den Kehrvers übernimmt.

Nun wird vom Lektor die zweite Lesung aus dem Neuen Testament vorgetragen. Er spricht danach wieder:
L: Wort des lebendigen Gottes.
A: Dank sei Gott.

Der Priester betet kurz still um den Segen Gottes, bevor er das Evangelium verkündet. Verkündet ein Diakon das Evangelium, bittet er den Priester um dessen Segen.
P: Der Herr sei mit euch.
A: Und mit deinem Geiste.
P: Aus dem heiligen Evangelium nach N. (= Matthäus, Markus, Lukas oder Johannes)
A: Ehre sei dir, o Herr.
Wir bezeichnen uns dabei auf Stirn, Mund und Herz mit dem Kreuzzeichen. Nach dem Evangelium spricht der Priester:
P: Evangelium unseres Herrn Jesus Christus.
A: Lob sei dir, Christus. Danach küsst der Priester das Buch.

Predigt

Glaubensbekenntnis

(kann gesungen oder gesprochen werden)
A: Ich glaube an Gott, den Vater, den Allmächtigen, den Schöpfer des Himmels und der Erde, und an Jesus Christus, seinen eingeborenen Sohn, unsern Herrn, empfangen durch den Heiligen Geist, geboren von der Jungfrau Maria, gelitten unter Pontius Pilatus, gekreuzigt, gestorben und begraben, hinabgestiegen in das Reich des Todes, am dritten Tage auferstanden von den Toten, aufgefahren in den Himmel; er sitzt zur Rechten Gottes, des allmächtigen Vaters; von dort wird er kommen, zu richten die Lebenden und die Toten. Ich glaube an den Heiligen Geist, die heilige katholische Kirche, Gemeinschaft der Heiligen, Vergebung der Sünden, Auferstehung der Toten und das ewige Leben. Amen.

Fürbitten

Beispiel:
V: Christus, höre uns.
A: Christus, erhöre uns.

Eucharistiefeier

Wenn die Gaben zum Altar gebracht worden sind, setzen sich alle. Der Priester hält die Schale mit dem Brot empor und betet:
P: Lasset uns beten zu Gott dem allmächtigen Vater dass er die Gaben der Kirche annehme
A: Zu seinem Lob und zum Heil der ganzen Welt
Die Gabenbereitung endet mit der Händewaschung durch den Priester. Er kann dann die Gemeinde zu einem kurzen Gebet auffordern:
P: …unser Herr Jesus Christus, der mit Dir lebt und herscht, in alle Ewigkeit
A: Amen

P: Der Herr sei mit euch
A: und mit deinem Geiste

P: Erhebet die Herzen
A: wir haben sie beim Herrn

P: Lasset uns danken dem Herrn unserem Gott
A: Das ist würdig und recht
P: In Wahrheit ist es würdig und recht Dir Herr Heiliger Vater, allmächtiger, ewiger Gott, immer und überall zu danken, denn (Gebet)… darum singen wir mit den Engeln und Erzengeln,…den Hochgesang von Deiner göttlichen Herrlichkeit

P: Jo Du bass helleg, Herrgott, vun Dir kennt all Hellegkeet, dofir biede mir Dech: …
Deen Owend wou Hien verroden gouf an wou Hien den Doud ob sech geholl huet …

P: Geheimnis vum Glawen
A: Däin Doud Herr verkennege mir, däin Operstoen feieren mir bis Du kenns an Herrlechkeet

P: Sou feiere mir Hellege Papp…duerch Däin Jong Jesus Christus
P: Durch ihn und mit ihm und in ihm ist dir, Gott, allmächtiger Vater, in der Einheit des Heiligen Geistes alle Herrlichkeit und Ehre jetzt und in Ewigkeit.
A: Amen.

Der Priester lädt zum „Vater unser“ ein, z. B.:
P: An loosse mir sou bieden ewéi Jesus Christus selwer eis geléiert huet oder Darum beten wir voll Vertrauen:
A: Vater unser im Himmel, geheiligt werde dein Name. Dein Reich komme. Dein Wille geschehe, wie im Himmel so auf Erden. Unser tägliches Brot gib uns heute. Und vergib uns unsere Schuld, wie auch wir vergeben unsern Schuldigern. Und führe uns nicht in Versuchung, sondern erlöse uns von dem Bösen.
P: Erlöse uns, Herr, allmächtiger Vater, von allem Bösen und gib Frieden in unseren Tagen. Komm uns zu Hilfe mit deinem Erbarmen und bewahre uns vor Verwirrung und Sünde, damit wir voll Zuversicht das Kommen unseres Erlösers Jesus Christus erwarten.
A: Denn dein ist das Reich und die Kraft und die Herrlichkeit in Ewigkeit. Amen.

Friedensgruß
P: Der Friede des Herrn sei allezeit mit euch.
A: Und mit deinem Geiste.
P: Gebt einander ein Zeichen des Friedens und der Versöhnung.
Die Gläubigen können sich die Hände reichen mit den Worten:
A: Der Friede sei mit dir.

Agnus Dei (lat.: Lamm Gottes)

Der Priester zerbricht die große Hostie zum Zeichen, dass sich Jesus für uns am Kreuz „zerbrach“ und dass alle von demselben Brot essen und an dem einen Leib Christi teilhaben. Währenddessen singt oder betet die Gemeinde:
A: Lamm Gottes, du nimmst hinweg die Sünde der Welt: erbarme dich unser. Lamm Gottes, du nimmst hinweg die Sünde der Welt: erbarme dich unser. Lamm Gottes, du nimmst hinweg die Sünde der Welt: gib uns deinen Frieden.

Einladung zur Kommunion

Der Priester hält ein Stück der Hostie über der Schale in die Höhe und spricht:
P: Seht das Lamm Gottes, das hinwegnimmt die Sünde der Welt.
A: Herr, ich bin nicht würdig, dass du eingehst unter mein Dach, aber sprich nur ein Wort, so wird meine Seele gesund.

Kommunionempfang

Die Gläubigen gehen zum Empfang der Kommunion nach vorn zum Altar.
P: Der Leib Christi.
A: Amen.

Schlussgebet
Nun spricht der Priester das Schlussgebet, z. B.:
P: Lasset uns beten… Darum bitten wir durch Christus, unseren Herrn.
A: Amen.

P: Der Herr sei mit euch.
A: und mit deinem Geiste

P: Es segne euch der allmächtige Gott, der Vater, der Sohn und der Heilige Geist
A: Amen.
P: Gehet hin in Frieden.
A: Dank sei Gott dem Herrn.

(einige Worte zum Programm der nächsten Tage, einige Fürbitten)

Posted in Schio | Leave a comment

VincenzoSPORTELLI.lu (RUS)

France   File:Civil Ensign of Luxembourg.svg   Drapeau      Flag of the United Kingdom.svg    File:Flag of the Philippines.svg добро пожаловать!

Я, Винченцо´ Cпортeллй, немного говорю по-русски. пожалуйста однако написать другой языке (email). Я предпочитаю говорить по-русски, чем писать. может быть Я буду изучать по-русски еще раз. семейные фотографии под Филиппины флагом.
J’ai un article intéressant sur la guerre en Ukraine: qui veut la guerre en Ukraine ?

I must say that I have one big dream: that the catholic and orthodox churches will celebrate Christmas and Eastern the same day ! That should not be impossible. Please make a like/dislike here down, thanks !

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Antichrist

Je crains que l’antichrist est déjà parmi nous. Oh n’ayez crainte: il n’influence pas votre vie directement mais plutôt la vie des riches, des puissants et autres personnes influentes. Il agit en coulisses et en apparence il a beaucoup d’ennemis mais en y voyant de plus près on remarque que ces ennemis ne sont des ennemis qu’à certaines occasions, dans d’autres occasions ces ennemis deviennent des amis ou plutôt partenaires. Rappelez-vous de Hitler et Staline, ils étaient d’abord partenaires avant de devenir ennemis et tous les deux étaient au service du mal. Ainsi donc le diable aurait-il deux têtes ?

Il ne faut pas confondre diable et démon. (voir aussi mon article l’autre) On peut traduire antichrist par diable et démon par mauvais esprit. Le mauvais esprit est plutôt une conséquence ou le produit du diable. Le diable a un plan et suit même une certaine logique. On entend beaucoup parler d’antichrist, il y en a qui prétendent que l’antchrist est le pape François et que l’Union Européenne est cette grand pute dont il est question dans le livre de l’apocalypse. Est-ce que l’Union Européenne est le mal ? On pourrait le penser car l’Europe est le continent le moins croyant et le moins pratiquant en matière religieuse alors que le monde musulman (ou disons plutôt les pays à population majoritairement musulmane) est le plus croyant et le plus pratiquant. Donc les ennemis de l’antichrist seraient les musulmans ?

Les deux plus grand criminels de la planète sont Assad et Néthanyahou, pourtant personne d’entre eux est l’antichrist. Celui qui aurait pu s’en approcher mais qui est mort maintenant est Saddam Hussein. Saddam n’était pas religieux du tout avant, il a même flirté avec des rites sataniques comme faire boire ses soldats d’élite du sang de loup. Ce n’est que par après qu’il s’est donné une image de croyant. On dit toujours que ce sont les Américains qui ont précipité l’Irak dans le chaos après 2003 alors qu’en réalité c’était Saddam qui s’était caché et qui avait préparé le chaos pour revenir au pouvoir par des actions de guérilla à répétition. Heureusement que les Américains l’ont pris mais le plan de Saddam a réussi. Sacrifier ainsi son propre pays et son peuple: il y a-t-il crime plus grand ?

On pense toujours  à un personnage masculin en se référant au diable et si c’était une femme ? Une femme très belle qui parle comme une grande savante. Et en plus elle donne l’impression d’avoir un certaine moralité. Moralité ça c’est très important car l’antichrist des temps modernes veut donner une impression de moralité. Ce n’est plus un Hitler ou un Staline, ni un Saddam Hussein, mais c’est quelqu’un que les gens prennent parfois pour le messie ou pour une personne très intègre. Mais ce que le trahit c’est la force: il a la meilleure armée et les meilleurs services secrets alors que le messie est toujours du côté des plus faibles. Déjà le nom dit tout: antichrist, quelqu’un qui est contre le Christ. Ainsi l’antichrist veut démontrer que la force et la vengeance sont plus fortes que l’amour et que l’homme ne vaut que par son argent, le groupe auquel il appartient et son pouvoir et non son caractère. L’antichrist parle de paix, au fait il ne veut pas la guerre (mais il veut des guerres entre musulmans). Mais autre point qui le trahit: par sa politique, ses intrigues et son incohérence il/elle pousse les gens et les pays à bout et provoque ainsi des conflits. Ainsi la venue de l’antichrist est liée à la propagation de conflits de par le monde ?

Pour revenir à l’Union Européenne il faut peut-être rappeler que l’intégration européenne est un projet noble, les bases sont saines. Mais l’antichrist veut détruire l’Europe. Il veut d’abord l’affaiblir par la création de nouveaux états. Il a réussi pour l’ancienne Yougoslavie. Un pays qui aurait dû rester ensemble mais qui a été partagé en 7 pays dont la plupart sont en crise. L’Europe est dominée par une poignée de pays qui dictent leurs lois aux autres. Vraiment le contraire de l’idée originale. Donc l’antichrist n’est pas européen ?

Les principaux médias font le jeu de l’antichrist mais il ne veut pas trop s’exposer, il agit le plus souvent par personnes interposées. Si l’antichrist n’est pas européen ses plus grands disciples se trouvent en Europe, surtout parmi les dirigeants politiques. Un disciple très fidèle est Angela Merkel. Madame Merkel, fille d’un pasteur protestant, quoi de mieux pour tromper les esprits ? Or Madame Merkel a une grande responsabilité dans les conflits en Syrie et surtout en Ukraine. Elle n’aime pas trop les musulmans non plus même si elle a accueillit des réfugiés musulmans chez elle. Le plus grand journal au monde, la Bildzeitung, est de son côté. Un journal protestant, anti-musulman, qui aime aussi la bêtise. Elle est aussi une grande amie d’Israël, on a failli l’oublier. Heureusement qu’elle est incohérente des fois, comment expliquer que Merkel a fait tomber Berlusconi alors que celui-ci aurait pu lui être tellement utile ? Mais comme avec Hitler et Staline le mal n’est pas toujours solidaire, heureusement d’ailleurs !

L’antichrist se sert de loges, pas nécessairement maçonniques, pour régner. Au fait loge veut dire ici groupement secret influent. Dans ce groupement on peut trouver presque tout le monde: blancs, noirs, juifs, homosexuels, femmes, oui car le monde entier est au service de l’antichrist. On ne peut pas compter sur l’Amérique, ni sur la Russie ou la Chine pour contrecarrer les plans de l’antichrist. Que faire donc ? Prier, écrire, refuser d’obéir comme l’a fait Gandhi. Le pouvoir de l’antichrist n’est pas encore à son apogée, il s’agit d’agir avant que celui-ci ne nous précipite dans l’abîme (ou faudrait-il dire apocalypse ?). Tous mes lecteurs sont appelés à agir, chacun peut être important, voyez mon article la peste noire. Ce n’est pas encore trop tard mais le temps presse, pensez-y !

Posted in Schio | Leave a comment