Raymond Kirsch

Peut-être qu’on l’a déjà oublié mais M. Kirsch (né le 18.01.1942 et décédé le 11.03.2013) était un Grand (vraiment avec G majuscule) de la place financière mais pas seulement.

Quelques données sur son parcours professionnel:

  • de 1977 à 1989: président de la SNCI, presque au même moment (1976 à 1989) vice-gouverneur de la banque mondiale
  • de 1985 à 1989: Directeur du Trésor
  • de 1985 à 1998: président de l’Institut monétaire luxembourgeois (aujourd’hui CSSF)
  • de 1989 à 2004: directeur-général à la BCEE
  • de 2004 à 2011: président du conseil d’administration de la bourse du Luxembourg, presque au moment (2004 à 2011) président du conseil de gouvernance de l’Université du Luxembourg
  • de 1983 à 2001: membre du Conseil d’Etat dont il devint le président de 2000 à 2001.

En tant que directeur-général de la BCEE il était membre de plusieurs conseils d’administration (CLT-UFA, La Luxembourgeoise, Luxair, Millicom, Paul Wurth et SES). IL revêtait aussi d’autres fonctions en sa qualité de fonctionnaire du ministère des finances.

M. Kirsch était également marié avec 2 enfants et membre du POSL. C’est en cette qualité qu’il est parfois devenu la victime d’intrigues politiciennes comme lors de son éviction de la BCEE. A l’époque il était très malade et il est mort finalement beaucoup trop jeune. ll faut aussi signaler qu’il a été, durant sa période à la BCEE, victime d’une compagne de dénigrement dans un célèbre journal satirique luxembourgeois. Cette campagne visait bien évidemment à le discréditer auprès du gouvernement et surtout le ministre des finances. On connait la suite.

Les personnes qui l’ont connu le décrivent comme une personne très intelligente tout en restant simple. Il restera dans l’histoire comme un grand  Luxembourgeois, le but de ce post est d’honorer sa mémoire et rétablir son honneur.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *