Lettre(s) à Georges

3.05. Tu comprendras que cette lettre n’est pas complète et que je dois t’écrire encore. Je t’ai toujours admiré et tu le sais, tu as créé finalement une famille et je suis content pour toi. La vie de famille n’est pas facile, tu as lu ma lettre: Lettre à Jean-Marie, mon ami célibataire ? Regarde un peu à travers ce site, il y a beaucoup d’articles sur la famille. Bien-sûr que je ne regrette pas de m’être marié et d’avoir eu des enfants mais maintenant je sais que la vie de famille n’est pas tout et qu’il faut beaucoup plus pour être heureux. Quand on est célibataire on envie ceux qui ont une famille mais moi je leur dit qu’ils ne savent pas la chance qu’ils ont. On peut bien-sûr être célibataire et avoir une vie remplie, il faut juste savoir combattre la solitude. Il y en a qui ont compris ça. Moi je n’ai pas réussi à combattre la solitude les dernières années de mon célibat et je me suis mis à chercher mais finalement j’ai trouvé ma femme sans vraiment la chercher, ça s’est fait de manière presque naturelle. Par contre avoir des enfants n’a pas été si facile, nous avons dû attendre 3 ans avant la naissance de notre premier. Je t’avoue que si je devrais recommencer je ferais soit 0 soit 4 enfants au minimum. Si on a 4 enfants on se pose beaucoup moins de questions (pourvu que les 4 enfants soit nés à intervalles raisonnables) et on apprend à ne pas se faire trop de soucis.

J’ai appris à mes dépens que quand on a une famille et qu’on considère les liens du mariage sacrés on aura beaucoup d’épreuves car justement la famille est l’avenir du monde et il y a des forces maléfiques qui veulent détruire la famille, à commencer par la politique et les pouvoirs économiques. Pour moi et ma femme le mariage n’est pas du simple folklore mais une obligation envers Dieu. Une obligation de rester ensemble tout d’abord ! C’est aussi une obligation envers la société. Une famille est comme un échafaudage sur lequel repose toute la société. Regarde un peu le monde: le mariage existe dans toutes les sociétés, c’est quelque chose de naturel à l’homme comme boire et manger, ce n’est pas une simple tradition. La famille commence quand on a un/des enfant(s), avant c’est plutôt une communauté de vie. Quand je dis famille ici je pense surtout au mariage mais pas nécessairement à la famille élargie telle que oncles ou cousins. Je sais que vivre ensemble n’est pas facile, pour moi l’homme et la femme ne sont pas faits pour vivre ensemble, ils sont trop différents mais le défi est justement d’essayer ! Et c’est un défi de tous les jours. Et même si on est heureux en mariage cela ne veut pas dire qu’on est heureux dans la vie ou qu’on vous laisse tranquille. Notre gouvernement a donné la preuve de comment il méprise la famille en nommant une personne à un poste important justement parce qu’elle n’a pas de famille. La famille n’est plus considéré comme un idéal à atteindre ou comme un contrepoids. On considère que la famille vous prend votre liberté. La famille provoque aussi du racisme parce que certains ne veulent pas voir des étrangers vivre en famille. Un étranger avec une famille est perçu comme une menace, au meilleurs des cas comme rétrograde. Voilà pourquoi pour les réfugiés il peut être difficile de faire venir leurs familles dans leur pays d’accueil. Ma famille et moi avons tellement été attaqués que maintenant je n’ai presque plus rien à perdre et je sens que je peux quand même commencer une nouvelle vie. Et la famille n’est pas un frein mais plutôt un accélérateur, c’est pour ça que je sais que je vais réussir.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *