Oui à Erdogan

Certaines vérités mettent du temps pour sortir. Une des vérités concerne l’attentat contre le pape Jean-Paul II. A tout ceux qui critiquent Erdogan je dois rappeler que avant lui il y avait un des Etats les plus corrompus du monde. C’était un Etat anti-musulman et un gros exportateur de drogues. C’était un grand allié d’Israël et mal vu dans les pays arabes. La plupart des ministres avaient peur de perdre les élections car ils risquaient de perdre aussi leur immunité parlementaire et finir en prison. Mafia, armée, politique et groupes d’extrême-droite étaient très liés. Et avant cet Etat il y avait une des dictatures militaires les plus féroces qui soient. Les méthodes de torture dans les prisons turques sous la dictature font encore frémir aujourd’hui.

Ali Agça était un déséquilibré qui avait des connections jusqu’en haut du gouvernement turc. Son complice, Oral Celik, était un agent double au service des services secrets turcs. Les Italiens l’ont laissé courir et ont répandu la rumeur sur une conspiration communiste (KGB) et une soi-disant “piste bulgare”. Or il faut savoir que Ali Agça travaillait avec la mafia bulgare et les Italiens ont confondu mafia bulgare et services secrets bulgares, donc communistes car la Bulgarie faisait partie du bloc communiste. Et l’hasard voulait que mafia bulgare et turque travaillaient ensemble. Au fait Ali Agça était un membre des loups gris, une nébuleuse d’extrême-droite, pseudo-musulmane et liée et à la mafia turque et aux services secrets turcs. Il faut rappeler que les loups gris étaient des anti-communistes notoires, comment Ali Agça pouvait-il travailler avec les communistes ? Quoique ce n’est pas totalement exclu car Ali Agça était un voyou sans vraiment d’orientations politiques. La principale caractéristique des loups gris est l’incohérence. Ils sont contre les communistes mais à l’époque ils faisaient aussi des affaires avec eux (Bulgarie). Il y a des éléments islamistes radicaux et des éléments laïcs parmi eux.

La plupart des pays dits musulmans sont des dictatures qui ne connaissent pas vraiment de séparation Etat/Eglise. Pour les islamistes radicaux le pape est considéré comme un “chef” des chrétiens, d’après eux c’est lui qui dirige le monde chrétien. Et pour eux les chrétiens sont des ennemis car ils sont les descendants des croisés et des anciens colonisateurs. Ils ne font pas de différence Chrétien/Occident. Pour eux l’Occident est responsable de tous les maux du monde musulman. L’Occident est le mal. Et Occident = Chrétien et les chrétiens sont dirigés par le pape. Donc le pape est le grand ennemi et tuer le pape est un des plus grands rêves des islamistes radicaux. Ali Agça considérait le pape comme un symbole des chrétiens et il n’aimait pas les chrétiens. Les vrais responsables de l’attentat contre le pape sont les loups gris (avec tout ce qu’il y a derrière: mafia, services secrets, milieux d’extrême-droite) et les islamistes radicaux. Faut-il rappeler que tuer le pape est un des objectifs majeurs de l’Etat Islamique ?

Concernant le dernier putsch manqué contre Erdogan il y a plusieurs pistes possibles. Peut-être il s’agissait tout simplement de militaires idéalistes qui en avaient marre avec la dérive autoritaire de la Turquie. Et maintenant Erdogan a un excuse pour purger l’armée et faire la chasse à ses ennemis. Les Américains et les Européens n’aiment pas beaucoup Erdogan et un de ses principaux ennemis se trouve aux Etats-Unis. Il est donc aussi possible que ce coup d’état manqué ait été fomenté par des milieux islamiques pro-occidentaux (oui ça existe, surtout en Turquie et en Egypte). Et il est même possible que ces milieux aient obtenu le soutien des gouvernements américains et européens et de certains milieux laïcs en Turquie. Ce ne sont pas les ennemis qui manquent à Erdogan et malheureusement il est très difficile de faire la part des choses. En tout cas on est sur le mauvais chemin mais il faut collaborer avec Erdogan car nous avons besoin de la Turquie pour beaucoup de questions: réfugiés, conflit au Haut-Karabagh, problème chypriote, guerre contre le terrorisme, relations avec l’islam, etc.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *