Le plus grand scandale olympique

Quel est le plus vieux record sportif à battre? En fait il y en a plusieurs et c’est significatif que la plupart des vieux records sont des records féminins. Comme par exemple celui des 100 et 200 m. de 1988 et qui ne seront probablement jamais battus. Qui ne se rappelle pas de Florence Griffith-Joyner, la détentrice de ces records ? Ou plutôt qui ne se rappelle pas de Ben Johnson ? En 1988, durant les jeux olympiques de Seoul, Ben Johnson avait été contrôlé positif en dopage ce qui lui avait valu un énorme scandale. On avait tellement parlé de cette affaire qu’on voulait éviter à tout prix d’autres scandales. Et qu’est-ce qui s’est passé ? Tout le monde se doutait que Florence Griffith-Joyner était dopée mais la vérité n’est jamais sortie. En fait on avait bien découvert le dopage chez Florence Griffith-Joyner mais comme on ne voulait pas d’un autre scandale à la Ben Johnson on a passé un accord: on passait sous silence ce “détail” pourvu que Florence Griffith-Joyner arrête sa carrière après les jeux olympiques. Et ce fut ainsi et personne ne s’est posé de questions comment cette femme qui était au mieux de sa forme puisse arrêter comme ça sa carrière. Sa mort brutale à 39 ans non plus n’a pas provoqué beaucoup de questions alors qu’un éminent expert avait dit qu’une telle mort brutale était plus que certainement liée à la prise de produits dopants. Peut-être que dans 30 ans on commencera finalement à se poser des questions alors que ces records ne seront toujours pas battus vu que les contrôles anti-dopage sont de plus en plus performants. Et il est à craindre que les autres vieux records ne soient jamais battus surtout si c’était des sportifs des pays d’Europe de l’Est. Sous le communisme le dopage était très répandu.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *