Schio.eu

Schio (prononcé skio) est une ville italienne de presque 40.000 habitants dans la province de Vicence en Vénétie. Pour moi cette ville a une importance particulière puisque à Schio j’ai vécu des grâces particulières et autres phénomènes inexplicables. On peut dire que ma vie de chrétien a pris un tournant particulier à Schio et pour cela tout l’aspect religieux de ce site se trouve sous l’onglet Schio.eu sauf la prière du jour. (Attention: un site Schio.eu n’existe pas encore !) Mais venons au tout début (si vous voulez sauter l’aspect religieux de cette page appuyez sur fin).

(copyright by “http://dieu-sauve.chez-alice.fr/apparitions/schio/schio.htm”)

Le 25 mars 1985, Renato Baron s’était rendu dans la petite église de San Martino pour y assumer sa tâche de gardien.

SanMartino

Il avait interrompu le travail pour s’agenouiller dans un banc et prier devant la statue de Notre-Dame du Rosaire lorsque, tout à coup, dit-il, “j’ai senti mon corps mourir et mon âme s’évanouir… Je ne voyais plus rien autour de moi, je ne sentais plus rien… La statue de la Madone se mit à parler, à bouger; elle souriait et avait de très beaux yeux. Elle me dit: “Je t’attendais déjà hier. Désormais tu viendras régulièrement ici, parce que je dois te parler de beaucoup de choses… et puis tu écriras. Pour le moment, attends; reviens demain et je te dirai le reste.” Lorsque l’apparition prit fin, Renato demeura si bouleversé qu’il s’enfuit, oubliant même de fermer la porte à clé. Le lendemain, il retourna à la petite église pour fermer la porte. Arrivé sur place, il se sentit poussé à entrer pour prier. Renato raconte: ” Je me mis à genoux devant la statue et commençai à prier. J’ai fait des lectures et prolongé ma prière, tout en souhaitant qu’il ne m’arrive pas ce qui était advenu la veille… En réalité, j’avais peur… Mais Marie se manifesta une nouvelle fois. De nouveau je me suis senti mourir, j’ai senti mon esprit sortir de moi, tandis que la voix répétait: “C’est moi, je suis Marie, je suis la Madone, c’est vraiment moi qui parle. Prends au sérieux tout ce que je te dis; désormais tu écriras toutes mes paroles. Je te préparerai… Un jour tu parleras, mais pour le moment tu dois attendre, tu dois préparer ton esprit, parce que nous ferons un cheminement de foi… Je mettrai à tes côtés des amis, des apôtres qui aiment Marie… Je te les enverrai et tu feras un long chemin avec eux, parce que, vous et moi, nous devrons ensemble convertir un grand nombre d’âmes et les conduire à Jésus.”

Pietro Renato Baron est né à Schio le 7 décembre 1932. Sa famille lui donna une solide formation chrétienne. Il obtint son diplôme de technicien industriel, grâce à des cours du soir. Après avoir travaillé quelques années dans un atelier de mécanique, il trouva un emploi à la station de péage de l’autoroute à Piovene Rocchette. En 1989, il prit sa retraite.
Le 5 mai 1952, il a épousé Margherita Menin. Le couple n’a pas d’enfants.
Plusieurs fois, depuis 1960, il fut élu conseiller municipal de Schio et, de 1970 à 1975, il fut même responsable-adjoint des travaux de la ville. Il a également été président de l’école maternelle de son quartier et jusqu’en 1985 secrétaire d’une section de la Démocratie Chrétienne de Schio.
C’est un homme réaliste, doué d’un solide bon sens, estimé de ses collègues de travail, de ses chefs et de ses amis. Il est décédé en 2004 après de longues souffrances.

La statue de Notre-Dame du Rosaire (voir photo plus haut), actuellement vénérée dans la petite église de San Martino, fut sculptée en 1940 par Romano Cremasco, pour être placée dans une église desservie par les capucins en ville de Schio. Elle fut bénite le 5 mai 1940. Renato avait huit ans et il était présent à la cérémonie. Il avait alors été frappé par la douce expression du visage de la Madone et de l’Enfant. Il aimait beaucoup cette statue, qui a contribué à faire croître en lui la dévotion envers Marie. Un jour de 1951, alors qu’il avait dix-neuf ans, Renato, gardien de l’église de San Martino, s’aperçut que la statue n’était plus exposée dans l’église des capucins à Schio. Il la vit dans un coin de la sacristie. Lui vint alors l’idée de la demander aux capucins pour la transférer dans l’église de San Martino, au moins pour le mois de mai, dédié à Marie. Il fit valoir sa requête avec tant de conviction auprès du Père Prieur, que celui-ci, pour le mettre à l’épreuve, lui dit que pour avoir la statue, il lui faudrait beaucoup d’argent. Renato se mit aussitôt à l’oeuvre pour rassembler une somme qu’il pensait être suffisante. Peu après, le 1er mai, il apporta l’argent au Prieur, lequel lui dit qu’il ne voulait pas d’argent, mais qu’il avait seulement voulu le mettre à l’épreuve pour tester sa ténacité. Aussitôt, il lui prêta la statue pour le mois de mai. Il fut convenu qu’elle serait reconduite processionnellement à l’église des capucins à Schio le 31 mai. Mais ce 31 mai 1952 éclata un orage si violent que l’on dut renoncer à rapporter la statue. On se mit d’accord pour la laisser à San Martino encore un an, soit jusqu’à fin mai 1953. A la fin de ce mois-là, au jour convenu pour le retour de la statue, éclata un autre orage. La même chose se produisit encore à fin mai 1954. Ce soir-là, le Prieur dit alors à Renato: “Gardez la statue à San Martino. Ne parlons plus de son retour. ”
C’est ainsi que la statue est restée définitivement dans l’église de San Martino.

“Je suis la reine de l’amour (regina dell’amore)” message du 28 novembre 1985.

Pour tous ceux qui doutent encore de Schio, lisez mon témoignage. En quelques mots les piliers de la vie chrétienne. Consultez aussi le calendrier des fêtes religieuses catholiques importantes.

Doit-on se définir chrétien ou simplement croyant ? Les règles de la vie de chrétien ne sont elles pas parfois un reflet du bon sens et communes à toutes les religions ? Il peut exister une foi sans religion et une intelligence sans foi. De même la morale peut être indépendante de la religion. Le but de ce site est de laisser de la place aussi à ceux qui ne croient pas en Dieu mais croient en la vie ou en eux-mêmes.

C’est pour cela que l’aspect plutôt psychologique se trouve aussi sous l’onglet Schio.eu. Un certain équilibre psychologique est primordial pour avoir la foi et trouver le bonheur, il ne faut pas se négliger soi-même ou se confier seulement à Dieu. Ein jeder ist seines Glückes Schmied.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *